Risquons tout

Le 22 janvier 2021, je participerai, en collaboration avec Madame Patate, à Risquons tout, programme d’art contemporain qui explore le potentiel de la transgression, du risque et de l’imprévisible.

Voici la description sur le site du Wiels (Bruxelles).

« Risquons-Tout est un programme ambitieux qui explore le potentiel de la transgression, du risque et de l’imprévisible. À travers une exposition, des performances et une Open School, WIELS se penche sur la manière dont l’art peut défier l’homogénéisation de la pensée.

Risquons-Tout présente certains des artistes et auteurs les plus innovants et influents de la région de l’Eurocore qui s’étend de Bruxelles, à Amsterdam, Paris, Cologne, Düsseldorf et Londres.
Le titre de l’exposition fait référence à un lieu-dit situé à la frontière franco-belge, un espace de transition, de passages, d’échanges informels et de contrebande.

Les artistes invités abordent différentes dynamiques de connections, de passages, de traduction et de transgression. Ils éclatent ainsi les bulles protectrices générées par les algorithmes de prédiction, ces outils conçus pour éviter le risque. Et ce, qu’il soit d’ordre intellectuel, financier, affectif ou physique. La portée géographique et politique de l’exposition aborde la connectivité globale, la circulation transnationale et les mouvements de diasporas existants aujourd’hui.

Risquons-Tout c’est non seulement une exposition qui occupe l’entièreté du bâtiment du WIELS avec les oeuvres de 38 artistes reconnus ou émergents, mais c’est aussi un programme de performances ambitieux et une Open School. Artistes, étudiants, chercheurs et experts aborderont les questions de la transgression, de l’imprévisibilité et des frontières à travers des méthodes alternatives de transmission du savoir. »

« La dernière table ronde d’Eden Studies propose une soirée d’exploration des notions d’effet de présence et d’expérience limite. Anaïs Chabeur et Laure Cottin Stefanelli interrogent dans leurs pratiques les relations entre conscience et enveloppe, fiction, enchantement et projection. Leurs invité.e.s Emmanuel Grimaud et Marie Lisel proposeront des interventions pour aller plus loin dans cette quête des frontières. « 

Programme :

18:00 – 19:30 Partie 1 (en EN)

Les artistes Anaïs Chabeur et Laure Cottin Stefanelli dévoilent leurs expérimentations audiovisuelles. 

L’anthropologue Emmanuel Grimaud partage ses recherches sur les frontières de l’humain. 

19:30 – 20:00 Partie 2 (en FR)

Marie Lisel vous invite à faire l’expérience d’un Rituoel, une performance hypnotique participative accompagnée des sons de Madame Patate.

Participants :

Anaïs Chabeur est une artiste basée à Bruxelles. Au travers de films, d’objets et de voix sa pratique se saisit de situations liminales touchant à la finitude et à la coexistence de mondes matériels et subtils. 

Laure Cottin Stefanelli est une artiste visuelle et une cinéaste. À travers ses films, ses photographies et ses installations, elle poursuit une recherche autour de récits centrés sur des personnages habités de tensions paradoxales – pulsions de vie, de mort, érotiques.

Emmanuel Grimaud est anthropologue et réalisateur. Il fut le commissaire de l’exposition PERSONA, étrangement humain au Musée du quai Branly. Chercheur au CNRS, ses objets de recherche l’ont conduit à explorer des domaines très divers, de la robotique aux animaux, en passant par l’astrologie et la mesure de l’aura.

Marie Lisel est praticienne en hypnose éricksonienne, exploratrice sensorielle et artiste. Elle invite chacune et chacun, à travers des processus différents à créer sa vie et/ou son œuvre. Ses recherches l’amènent à expérimenter la diversité des transes, le mouvement et le son spontané, la synesthésie, la fluidité du genre, le rapport avec ses sois et avec l’autre.

Ritutoel, performance participative hypnotique
Marie Lisel, dans les sons de Madame Patate

Ritutoel, le tuto du rituel, « Coussin extatique »

Objets à préparer: un gros coussin ou un oreiller, deux feuilles de papier, un stylo, un plat ou une casserole, un verre d’eau, un briquet, un casque fermé.

Ce rituel, dans lequel je vous guide pas à pas, pourrait se définir comme une mise en scène qui favorise la puissance des suggestions pour un voyage d’exploration sensorielle, sensuelle, voire érotique. Il vous suffit de vous laisser emmener par ma voix et par la musique de Madame Patate.